BG061 | Mars en Marche

by TRISTEN

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $7 USD

     

  • Record/Vinyl

    Doublemint green with grey splatter vinyl 12".

    To purchase in FRANCE (Save on shipping costs): tristenfrance.bandcamp.com/album/mars-en-marche

    Includes unlimited streaming of BG061 | Mars en Marche via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 250  10 remaining

     $15 USD

     

  • ORDER THE 12" AT THE BGR WEBSTORE! HERE!

1.
2.
03:42
3.
03:32
4.
5.
6.
7.
8.
03:22
9.
10.
11.
05:17

about

Il faut se rendre à l’évidence, de nombreux signes nous incitent à penser que la fin est proche. Malgré le futur incertain de notre espèce, qui ne sera bientôt plus qu’un irritant souvenir, Tristen, lui, décide dans un élan héroïque et salvateur de mettre un pied devant l’autre : Avec Mars en Marche, son second album, c’est chose faite.

Hommage dérisoire rendu à Mars, le dieu romain de la guerre et de la fertilité, Mars en Marche se joue de l’imaginaire masculin. Tristen y feint la colère dans des murder songs hallucinées : “le lustre” et son lustre suicidaire, “la pluie horizontale”et son infirmière un rien dangeureuse, “ce qui reste de toi” et sa fin ménagère. Il y joue l’ingénu dans d’étranges love songs : “La femme qui ne souriait jamais”, “En solitaire”. Il se met aussi à nu dans des sad songs à la délicatesse surréaliste : chevauchée messianique dans “Laisse pleurer les hommes”, poésie banlieusarde dans “Les boîtes aux lettres”.

Guitariste, bassiste, batteur, touche-à-tout, Tristen utilise tout l’arsenal du musicien bricolo pour réaliser un album aux sonorités subtiles et charnelles. Ses arrangements audacieux et personnels permettent le mariage aventureux mais assumé de différentes influences. Mars en Marche célèbre la rencontre de Stereolab et d’Abba, d’un Mathieu Boogaerts et d’Arcade Fire, d’un Albin de la Simone et de Karkwa. Comme il le dit lui même : « J’aime beaucoup Tortoise et Mike Patton, mais bon, faut pas oublier Véronique Sanson non plus ».

Tristen signe la plupart des musiques et prend part à l’écriture des textes de cet album qu’il partage avec sa bande de copains – musiciens et auteurs de la scène rock indé parisienne – avec qui il se produit depuis quelques années : Bénédicte Monat (Blanche as a Name, un duo avec Tristen publié aussi par Bleeding Gold Records) qui prête même sa voix dans quelques chansons, Charlotte Gérand (Chérie ++), Loic Carron (Chérie ++, Yéti Lane, Cyann and Ben), Yann Giraud (Porco Rosso), Julien Cortes (Querencia, Erevan Tusk), Dominique Pascaud (ALEXROSSI, Sandie Trash), Pacôme Genty (Rose Ttacet, Erevan Tusk, Mascara Snake).

credits

released September 16, 2013

tags

license

all rights reserved